Rate this post

Le leasing n’est pas réservé que pour l’automobile, on peut effectivement souscrire à une LOA ou une LLD avec une moto, un scooter ou encore un 3 roues.

Principe du leasing avec la moto

Le leasing est souvent associé à l’automobile, c’est en effet le marché ayant le plus développé les offres de LOA pour les particuliers et les entreprises. Le principe du leasing est tout simplement de proposer l’acquisition d’un véhicule avec un contrat de location puis une option d’achat à régler au terme de la LOA. La particularité d’un contrat de crédit-bail est de pouvoir choisir le véhicule, de le configurer mais aussi de définir ses besoins en matière d’utilisation : kilométrage annuel, entretiens, garantie ou même assurance de la voiture. Le souscripteur peut ainsi définir le loyer à ne pas dépasser et repartir rapidement avec les clés du véhicule.

Il est donc tout à fait possible de souscrire un leasing moto auprès d’une concession ou d’un vendeur professionnel. Les critères sont exactement les mêmes que pour une voiture. Un motard intéressé par l’achat d’une moto via un leasing peut donc choisir la marque et le modèle souhaité, ajouter des options et des équipements puis définir les modalités de la location avec option d’achat (source : Infomoto). Comme pour une voiture, le motard doit effectuer les entretiens suivant les préconisations constructeur mais aussi s’atteler à rendre la moto dans un état conforme si ce dernier ne souhaite pas lever l’option d’achat.

Quels avantages et inconvénients ?

Le premier élément à savoir pour un leasing moto, c’est que comme pour une voiture, il faut passer par l’étape de faisabilité du financement. En effet, souscrire un leasing, c’est tout simplement contracter un crédit adossé à une location. Les critères sont donc similaires à une étude de prêts à la consommation classique, le bailleur qui propose la location avec option d’achat va vérifier la capacité du motard à pouvoir rembourser les loyers chaque mois (voir combien je peux emprunter). Il faut donc déposer une demande de leasing et patienter l’acceptation du bailleur pour être assuré de repartir avec la moto.

Le leasing présente cependant certains avantages, le premier étant de ne pas avoir à débourser le montant de la moto pour pouvoir repartir avec, ajoutez à cela l’absence de démarche administrative puisqu’elles sont prises en charge par la concession moto. Lorsque l’on inclut les entretiens, la concession moto se charge de toutes les démarches et prévoit des dates de rendez-vous pour effectuer les révisions. Enfin, les loyers proposés dans le cadre d’un crédit-bail sont parfois plus accessible qu’une mensualité de prêt à la consommation, ce qui rend les motos haut de gamme plus accessibles. Enfin, il faut rester vigilant sur les conditions d’utilisation de la moto car un dépassement du kilométrage fixé peut entraîner des frais, tout comme la remise en état de la moto si cette dernière est rendue dans un état dégradé.