Sélectionner une page
Rate this post

Le rêve de tout jeune est de vite obtenir son permis de conduire. Pour les jeunes, avoir son permis de conduire est synonyme de liberté car, il n’est plus question de demander aux parents de les déposer quelque part. Les amis ne seront plus aussi obligés de venir les chercher tous les week-ends pour les sorties entre copains. Cependant, il est impératif pour tout jeune conducteur de s’assurer avant de se mettre au volant d’une voiture, pour se protéger d’éventuels désagréments.

Qu’est-ce qu’un jeune conducteur selon les assureurs ?

Pour les assureurs, un jeune conducteur n’est pas obligatoirement celui qui a 18 ans. En effet, il n’y a aucune exigence d’âge légalement reconnue pour avoir son permis de conduire. Quoiqu’il faille reconnaitre que beaucoup ont envie de vite avoir à leur jeune âge, ce fameux sésame qui leurs permettra de se mettre rapidement au volant d’une voiture. C’est donc dans cette catégorie de personne ayant obtenu précocement leur permis de conduire, que les assureurs insèrent les jeunes conducteurs. Aussi, pour les assureurs, un jeune conducteur est toute personne qui vient à peine d’obtenir son permis de conduire quel que soit son âge. C’est lui qui n’avait jamais été assuré ou qui n’avait jamais conduit une voiture assurée en son nom. Pour finir, un jeune conducteur, c’est également celui dont le nom n’a jamais figuré sur le contrat d’assurance de ses parents, de son/sa conjoint/conjointe, ou celui qui n’a pas conduit un véhicule de fonction durant les trois dernières années sans être appelé conducteur sous contrat avec une compagnie d’assurance.

Quelle assurance faut-il pour les jeunes conducteurs ?

Il n’est plus un secret que toute personne détentrice d’un permis de conduire doit s’assurer avant de se mettre au volant d’une voiture. Les jeunes conducteurs quant à eux représentent un gros risque aux yeux des assureurs, car ils sont impliqués dans la plupart des accidents de route. C’est donc pour cette raison fondamentale que les assureurs exigent la formule d’assurance malus pour ces derniers, surtout s’ils n’ont jamais bénéficié d’une assistance en conduite. Ainsi l’assurance pour cette catégorie de jeunes conducteurs revient un peu plus chère. A défaut de la formule assurance auto malus, les assureurs exigent la formule tous risques pour protéger les jeunes conducteurs de toute forme de sinistre. Ce qui revient aussi un peu plus coûteux que les autres formules. Si un jeune conducteur n’est pas un gros conducteur, il représente moins de risque pour les assureurs. Dans ce cas, il lui est recommandé l’assurance au kilomètre qui est moins coûteuse.